Top

La femme parfaite prend sa retraite !

mode-decembre-201724

La femme parfaite prend sa retraite !

TEMOIGNAGE

Loin de moi l’idée de faire une généralité mais il semblerait qu’aujourd’hui être célibataire soit synonyme de paria. Alors je vous vois venir, c’est un sujet vu et revu depuis des années etc. Ok ! Alors expliquez-moi pourquoi quand je jette un coup d’oeil à la presse féminine ou encore que je fais scroller mon feed Facebook, je ne tombe que sur des articles du genre: Trouvez l’homme parfait en 10 leçons, comment faire pour qu’il vous
rappelle le lendemain ? Les astuces pour devenir LA femme à marier. Non mais sans déconner si Tintin ne rappelle pas le lendemain, c’est tant pis pour lui ! Et puis franchement LA femme à marier ??? C’est quoi ça un revival des années 30 ? Je veux bien croire que le vintage ne connaît pas la crise mais quand même !
En l’espace de 30 ans, le nombre de célibataires n’a cessé d’augmenter en France. Pour les femmes le chiffre a même doublé depuis 1962 ! Comme quoi on peut bien survivre en étant célibataire ! J’ai donc un peu de mal à comprendre ce matraquage médiatique dans la presse féminine pour mettre fin à cet a priori enfer qu’est le célibat !

Pourquoi on doit supporter à longueur de temps ce genre d’articles pour devenir la femme parfaite ! Mais parfaite pour qui ? Pour ces messieurs ?!

Je précise quand même que ceci n’est pas un laïus contre la gent masculine ! La plupart du temps, pour ne pas dire tout le temps ces mêmes articles sont
rédigés par des femmes, je le sais bien pour en avoir rédigés quelques-uns moi même #SHAMEONME !

Serions donc nous les femmes, les propres instigatrices de ce bourrage de crâne, qui vise à faire de nous les reines de l’entourloupe pour garder un mec?  Possible finalement… Et si la franchise était la clé ?
Le naturel, la spontanéité ? Au pire on risque quoi ? Etre célibataire un peu plus longtemps mais en étant fidèle à soi même ? Moi ça me va !

Je veux bien me sacrifier (rires) et tester pour vous ! Je me connecte donc à la célèbre appli de rencontres, bien connue des célibataires, pour matcher avec un charmant garçon. Match est donc fait et arrive très vite cette fameuse réplique:

« On se voit pour boire un verre ? Ce serait quand même plus sympa pour discuter que par messages non ? Et puis je ne suis pas trop fan du virtuel. »

Premièrement, allez combien de fois vous l’avez reçue celle là les filles ? Ne mentez pas ! C’est vilain !
Et deuxièmement, pas fan de virtuel ? Elle est quand même très bonne celle là mon grand pour un mec qui passe ses soirées à swiper sur Tinder non ?

On estime quand même à 1 million par minute le nombre de « swipe » sur Tinder, mais bon ça c’est encore un autre sujet ! Bref, logiquement arrivé à ce stade de la conversation, les questions et constatations commencent à se bousculer : Qu’est ce que je vais me mettre ? Est-ce que je vais lui plaire? Est-ce qu’il va trouver l’endroit cool ? Merde je ne suis pas épilée ! etc etc etc…

Choisissons maintenant de faire fi de tout ce que la presse féminine nous a conseillé depuis notre plus tendre adolescence, quand se retrouver avec les
copines pour faire les quizz du dernier numéro de Jeune & Jolie était un RDV sacré !
Choisissons plutôt d’écouter ce que nous voulons, pensons vraiment ! A quoi je pense là tout de suite ?
Je n’ai pas vraiment envie de sortir dans un endroit smartoche, j’ai envie de manger un truc gras et pas de faire semblant d’avoir l’estomac rempli avec deux tomates cerises picorées discrètement entre deux verres de vin, et surtout je n’ai pas envie de m’épiler ! Et donc ça je lui dis comment ? Naturelle, en détente, pas de souci !

« Effectivement ce serait plus sympa de se rencontrer, je te propose une pizza en mode casual, parce que je n’ai vraiment pas envie de faire ma belle, et puis j’ai pas vraiment envie de m’épiler non plus, oui je sais ça risque de piquer un peu mais bon si on en arrive là, tu devrais survivre non ?
Toujours partant ? »

J’imagine aisément toutes les auteurs de ces articles, de ces livres de conseils en séduction, s’arracher les cheveux devant ce message mais allez j’assume pour l’expérience ! Après tout je n’ai vraiment pas envie de passer trois plombes à me préparer, et puis si
vraiment j’ai envie de rencontrer quelqu’un, autant être honnête avec lui tout de suite non ?

On exige souvent des hommes une franchise à toute épreuve, il serait donc juste et grand temps de leur
retourner la faveur !

L’apollon n’a pas encore répondu et déjà je sens poindre l’angoisse. Qu’est ce qu’il disait déjà l’article de la semaine dernière, sur comment ne pas flipper quand il ne répond pas tout de suite à mes messages? Vous voyez un vrai cercle vicieux !

Mais mon portable sonne et la réponse est donc là ! Est-ce que le naturel sortira vainqueur de cette grande course à la séduction ?

Est-ce que j’ai bien fait de vouloir me révolter un peu contre tous ces clichés sur la femme célibataire, ou est-ce que je vais joyeusement me prendre un mur et courir à la Fnac acheter La drague pour les nuls ?

« 4 fromages la pizza ? J’enfile mon armure DepilTech et j’arrive ! ps: Merci de ta franchise, c’est rafraîchissant ! »

Je vous laisse tirer vos propres conclusions, je vais me remettre un peu de rouge à lèvres, parce que oui je suis coquette et que ça, ça n’a rien à voir avec un quelconque conseil sur comment faire envie à un homme ! Comment ça je n’ai pas lu l’article sur :
Ne pas coucher le premier soir ?!

No Comments

Post a Comment

Inscris-toi et reçois en exclu’ ton magazine

Notre instagram